AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 Caity Cooper vas Meera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 37 ans
Organisation: Nexus
Rang:
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 5
Date d'inscription : 27/04/2017

MessageSujet: Caity Cooper vas Meera   Jeu 27 Avr - 21:36

Caity Cooper vas Meera
Sexe : Féminin
Espèce : Humaine
Âge : 33 ans (née en 2160, réveillée en 2822)
Faction : Nexus
Poste/grade : Technicienne dans la colonie C-Kanmen
Parenté : Andrew & Cleo Cooper // Décédés (Cf. Histoire)
Situation maritale : Célibataire
Planète d'origine : Eden Prime
Histoire
// LE COMMENCEMENT

Caity Cooper est la petite progéniture de deux natifs de la Terre, Andrew Cooper, né dans le Massachusetts en 2133 et Cleo Doymes, née dans l’Utah en 2136. Et même si rien ne prédisait que ces deux âmes allaient un jour se rencontrer, le destin en jugea autrement. Cleo rêvait d’aventure et la vie scolaire ne l’enchantait guère. D’ailleurs, les seuls moments agréables de sa scolarité était lorsqu’elle passait du temps dans le garage de son père à retaper d’anciennes voitures du 20ème siècle, alors considérées comme un symbole de rareté. Elle aimait cette sensation de travail manuel, de construire quelque chose avec ses mains, de réparer ce qui avait été brisé jadis; ce qui lui apportait un sentiment d’accomplissement. Au même moment, et de l’autre côté des États-Unis, le tout jeune Andrew passait son temps dans les livres de science-fiction, était un bon élève, travaillait dur… et le simple fait de se voir reprendre le magasin bio de ses parents un jour le hantait. Orgueilleux, il savait qu’il était destiné à de grandes choses et à mieux qu’à la vie si simpliste de ses parents. En apprenant la découverte d’Eden Prime et la fondation de sa première colonie en 2152, Cleo comme Andrew postulèrent pour faire partie de la première vague de colonisation de la planète. Un an plus tard, soit en 2153, respectivement âgé de 20 et 17 ans, Andrew et Cleo embarquent finalement dans des vaisseaux à destination de cette nouvelle colonie humaine. A cet instant précis, les maîtres mots dans leur tête étaient: Nouvelle vie, Nouvelles aventures, Nouvelles découvertes !

// LA RENCONTRE ENTRE SES PARENTS

En 2157, alors qu’il travaille en tant qu’assistant aux Archives Coloniales d’Eden Prime, Andrew tombe sur Cleo Doymes, alors venu rechercher des écrits sur les différentes planètes de la Voie Lactée pour un devoir. Leur idylle ne tarda pas puisque quelques semaines plus tard, Cleo prétexta un autre devoir pour se rendre à nouveau dans la bibliothèque où travaillait Andrew Cooper. Les « faux devoirs » s’enchainèrent jusqu’à ce qu’elle lui révèle 3 mois plus tard, qu’il n'y avait jamais eu d'autres devoirs et qu’elle désirait uniquement passer du temps avec lui, ce quoi il répondit par un tendre et langoureux baiser. Leur parfait amour les mena tout deux à un grand événement qui bouleverserait leur vie : la naissance de leur fille, Caity, en 2160.

// NAISSANCE & ENFANCE

La vie sur Eden Primes suivait son cours lentement et la colonie évoluait à son rythme, sans vraiment se soucier des problèmes extérieurs. L’un dans l’autre, les habitants s’en sortaient plutôt bien, aidés par le commerce avec la Citadelle et les autres planètes de l'espace concilien. Mais pour Caity, se fut tout autre chose. Son enfance ne fut que misère et malchance. Après avoir mis au monde leur petite fille, Cleo et Andrew plongèrent dans une dépression et une routine qu’ils ne supportaient pas. Jugeant avoir eu un enfant beaucoup trop tôt, ils reprochèrent à Caity d’avoir gâché leurs vies. Ils claquèrent alors tout leur argent en sable rouge afin de plonger dans un état psychique qui leur permettait d’oublier leur misérable vie. C’est en 2173, que Cleo et Andrew firent la rencontre d’un agent d’une institution appelée Cerberus. Cette personne promis au jeune couple une somme astronomique en échange de leur enfant, promettant de lui donner une vie meilleure que celle que ses parents pouvaient lui offrir : une éducation dans une grande école de l’Alliance, une carrière en tant que scientifique au sein de leur institution… Tout ceci n’était bien sûr que mensonge, mais ça… Caity ne s’en rendrait compte que quelques semaines plus tard. Encore méconnu du grand public, Cleo et Andrew ignoraient totalement les vraies intentions de Cerberus. Sans réfléchir plus de quelques heures et complètement obnubilés par la somme d'argent qu'on leur proposait, ils signèrent un contrat stipulant qu’ils « léguaient » leur premier né pour la coquette somme de 500 000 crédits, largement de quoi résoudre tous leur problèmes.

Quelques heures plus tard, alors que Caity était allongée sur une table d’opération, des scanners scrutant chaque recoins de son corps, l’agent de Cerberus décela un faible potentiel biotique dû à une légère exposition à l'élément zéro lorsque Cleo était enceinte. Après avoir esquissé un petit sourire en coin, l’agent emmena Caity sur Praggia pour devenir le Sujet K-128. Elle n’avait alors que 13 ans.

// SUR PRAGGIA

Pendant 3 ans, Caity subit de multiples tortures physiques et psychiques, de nombreuses injections de produits dont elle ignorait le nom, des études minutieuses de chaque parcelle de son être et des exercices censés repousser les limites de ses pouvoirs biotiques. La douleur lancinante de chaque torture lui faisait oublier un peu plus chaque jour son ancienne vie sur Eden Prime. Alors que tout espoir de liberté s'était envolé, il y a bien un souvenir qui restait encore très frais dans son esprit, celui de ses parents, signant l’acte de « vente ». Sa vente. Une simple signature qui l’avait mené ici, à cet instant précis. Elle ne l’oublierait jamais, et jamais elle ne pardonnerait.

Elle avait bien tenté de s’échapper… une fois. Et ce fut la dernière. Lorsque les deux médecins en charge de lui injecter les innombrables produits chimiques s'apprêtèrent à la préparer pour une nouvelle salve d'examen, elle tenta le tout pour le tout. Elle empoigna une seringue qu’elle piqua dans le cou de sa première victime, qui chancela quelques secondes avant de s’écrouler sur le sol. Avec rapidité, elle prit le plateau métallique qui contenait tous les instruments médicaux et frappa le deuxième médecin qui s’écroula. Croyant enfin à sa libération, elle fonça vers la porte. Mais le médecin qu’elle pensait avoir assommé s’était relevé bien vite et la tira par ses longs cheveux blonds pour la traina sur le sol. Sans retenu, il lui asséna un coup de pied dans les côtes, puis deux... puis trois. Le souffle coupé, Caity ne put même pas crier de douleur et tout ce qui sortit de sa bouche fut un maigre filet de sang qui venait de remonter le long de sa trachée. « Alors Sujet K-128, on cherche à s’enfuir ? On verra si comment tu te débrouille sans ta deuxième main ! » Avait-il dit avant de lui écraser la main droite à plusieurs reprises avec son pied. Caity sentit (et entendit) tous ses os briser sous le poids du médecin. Et ce fut tout ce dont elle se souvint de cette journée.

Ce n’est qu’en 2177, alors qu’elle avait atteint l’âge de 17 ans, qu’une nouvelle chance lui sourit. Allongée sur le lit de sa « prison » de verre, elle entendit alors des cris, puis des coups de feu. Ce n’est que lorsqu’elle l’alarme du complexe retentit et que sa porte se déverrouilla, qu’elle se leva d’un bond pour saisir une nouvelle opportunité de s'enfuir. Elle n’avait pas besoin de réfléchir à un plan, elle le connaissait par cœur pour l’avoir rêvé chaque nuit. Sortir de sa chambre, prendre 2 fois à gauche, puis à droite, passer un premier sas de sécurité, courir tout droit pendant 2 bifurcations, aller à droite et passer la porte qui indique « Spatio Port ». Et c’est exactement ce qu’elle fit. Dans la panique, elle entendit un garde crier « C’est le Sujet Zéro ! On tire à vue, et pas de pitié, le boss se fou de l’avoir en vie ou pas ». Caity connaissait le « Sujet Zéro » pour l’avoir vu à la cantine, même si d’habitude, cette dernière restait isolée des autres. Elle avait entendu dire que son vrai nom était « Jack » même si elle n’eut jamais la confirmation (et qu’elle ne l’aurait jamais). Arrivée au Spatio Port, Caity embarqua avec quelques enfants dans une navette et quitta Praggia pour ne plus jamais y revenir !

// NOUVELLE RENCONTRE

Elle passa l’année suivante à errer de station en station, tentant de survire comme elle le pouvait, enchainant les petits boulots. Elle se retrouva à 18 ans, sur la Citadelle, à vivre dans les bas-fonds des secteurs, trainant avec une bande de hors-la-loi qui s’amusaient à trafiquer les véhicules et les vaisseaux pour dégoter des pièces détachées pour ainsi les revendre aux plus offrants. Caity ne voyait pas les choses de cet œil-là, elle préférait de loin réparer les vaisseaux et les navettes, en espérant demander une compensation aux propriétaires. Ça rapportait moins, mais c’était plus gratifiant. Et un jour qu’elle réparait un vaisseau quarien, son propriétaire la prit la main dans le sac. Alors furieux et prêt à lui botter ses petites fesses d’humaine, il fut ensuite impressionné par la technique de réparation : c’était un travail net, sans bavure, et efficace (et gratuit) et qui plus est, avec une seule main. En effet, pendant un an, Caity s'était refusée d'utiliser sa main droite pour ne pas l'endommage plus qu'elle ne l'avait été par Cerberus. Et sur la Citadelle, les soins de ce type était chers, très chers. Elle avait bien tenté de se rendre à l’hôpital de Huerta en suppliant qu'on al soigne. Mais aucun chirurgien n'avait voulu soigner la petite "bouseuse" des secteurs. Le Quarien, nommé Raen'Zahn vas Meera, décida alors de l’engager comme apprenti. Il l’emmena avec elle sur son vaisseau, le Meera, pour rejoindre la Flotte Nomade.

// FLOTTE NOMADE

En 2183, à 23 ans, et après avoir passé 5 ans parmi les Quariens dans la Flotte Nomade, Caity se sentit enfin chez elle, faisant parti d’une grande famille. Raen'Zahn vas Meera, le quarien qui l’avait recueillit 5 ans auparavant lui autorisa même à changer son nom pour devenir Caity Cooper vas Meera. Considérant n’avoir jamais vraiment eu père, Caity estima que Raen remplaçait un peu la figure paternelle qu’elle n’avait jamais eu. Ce dernier lui apprit tout ce qu’il savait sur la technologique quarienne et la mécanique, rageant souvent qu’elle « allait devenir meilleure que lui ». Caity ne s’était pas fait que des amis au sein de la Flottille, ayant un sens profond de la famille, beaucoup de quariens n’appréciaient guère qu’une humaine vive parmi eux, adopte leurs coutumes et même leurs noms. A contrario, elle avait trouvé beaucoup d’alliés et même des amis. Si bien que lorsqu’elle voulut elle aussi faire un pèlerinage, ils l’encouragèrent à faire une demande officielle auprès du Conclave. Après plusieurs jours de débats houleux, le gouvernement quarien décida que Caity Cooper vas Meera était en droit d’accomplir le pèlerinage comme tous les enfants quariens. La première mission qu'elle s’octroya fut de retrouver ses parents. Non pas pour se venger, mais pour comprendre pourquoi ils avaient pu la vendre à Cerberus. Mais alors qu’elle se dirigeait vers Eden Prime, l’Alliance annonça sur grandes ondes que la colonie venait d’être attaquée par une force inconnue et qu’il était formellement interdit de s’y rendre. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’elle fut autorisée à se rendre aux Affaires Coloniales de la Citadelle pour lire le listing des « disparus ». Sur le terminal, elle put lire « Cooper, Andrew -  Décédé, victime N°4966 » et plus bas « Cooper, Cleo – Décédée, victime N° 2103 ». Ainsi, elle ne saurait jamais pourquoi ses parents avaient vendu leur fille. La colère l’envahi alors pour la première fois depuis plus de 5 ans et elle décida de ne plus jamais regarder en arrière. Et alors qu’elle se rendit au spatio port de la Citadelle, elle passa devant une affiche publicitaire pour l’Initiative. Un projet de colonisation d’une autre… galaxie : Andromède ! Un voyage de 600 ans en cryostase, le tout dirigé par une certaine Jien Garson. Découvrir une autre galaxie, ça c’était du pèlerinage !

// PÈLERINAGE & DÉCOUVERTE DE L’INITIATIVE

Elle retourna sur la Flotte Nomade pour demander l’accord de l’Amirauté et du Conclave. Ces derniers ne virent aucune objection quant à cette requête (surtout que certains étaient plus que ravis de l’envoyer le plus loin possible des quariens) et l’autorisèrent à effectuer son pèlerinage dans cette nouvelle galaxie. Elle fit son au revoir, qui fut pour le moins déchirant, avec Raen en le remerciant de lui avoir donné une seconde vie et embarqua sur un petit vaisseau à destination de l’arche Hypérion.

// EMBARQUEMENT POUR ANDROMÈDE

En 2185, le projet Initiative toucha à son terme et Caity Cooper vas Meera embarqua à bord de l’Hypérion pour un voyage qui durerait 600 ans. Elle s’allongea dans sa cabine de cryostase et posa un dernier regard sur la Voie Lactée et sur le docteur qui allait la plonger en sommeil prolongé (très charmant d’ailleurs, elle se dit qu’à son réveil, il faudrait qu’elle le retrouve). Elle s’endormit avec cette pensée là et de fait, avec un grand sourire.

// ANNÉE 2822, ET LA SUITE...

Elle se réveilla quelques secondes plus tard, difficilement, les paupières si lourdes qu’elle eut du mal à les ouvrir complètement. Au début, elle se dit qu’il avait dû y avoir une erreur mais elle entendit très distinctement ces mots : "Bonjour colon n°7006, Caity Cooper vas Meera. Bienvenue sur Andromède, nous sommes en 2822 et vous êtes sur l’Hypérion, l’arche humaine." Jien Garson avait réussi, l'Initiative avait réussi. L'humanité (et les autres races conciliennes) allait coloniser une autre galaxie. Les premières années de Caity sur l'Hypérion et à bord du Nexus furent des plus calmes. Affectée à l'équipe technique de maintenance du Nexus, elle s'occupa de diverses tâches de réparation, allant de la simple mise à jour d'un terminal de vente jusqu'à réparer une valve de ventilation. Il lui arrivait parfois de rafistoler Avina quand l'IA se mettait à dérailler. Caity estima qu'elle avait accomplit son pèlerinage et en oublia presque qu'il y avait d'autres planètes à visiter. D'origine si dynamique, Caity se complut dans une vie simple, sans accroche, sans bavure, à l’abri du Nexus et des problèmes extérieurs. A dire vrai, elle ne se rendrait dans aucune autre planète avant l'année 2826.

Cette année là, un attentat visant le métro du Nexus causa la mort d'une douzaine de personne. Étant rapidement montée en grade dans l'équipe de réparation et reconnue pour ses talents technologiques, Caity fut appelée pour examiner les pièces à conviction qui avaient servit à faire exploser le métro. Elle découvrit rapidement que certains morceaux de la "bombe" artisanale n'avaient pas été conçu sur le Nexus et qu'il était même impossible de les trouver dans l'enceinte de la station. Ce n'est que lorsque Caity se retrouva au cœur de l'affaire qu'elle réalisa à quelle point tout ça lui manquait : l'adrénaline, la découverte, l'inconnu, combattre pour le bien commun, avoir une place dans ce nouveau monde, donner un sens à sa vie. Déterminée, elle décida de reprendre le cours de son pèlerinage et estima qu'elle ne l'aurait finit qu'une fois qu'elle aurait accompli quelque chose d'incroyable. Elle demanda alors sa mutation dans la colonie C-Kanmem.

// KADARA

De 2826 à 2830, Caity s'était fait un nom sur Kadara. Travaillant main dans la main avec le Nexus, elle enquêtait le plus discrètement possible sur Narax Vien afin de dénicher sa cachette pour ainsi le réduire au silence. Le SSN lui accorda des ressources monétaires et technologiques afin qu'elle puisse s'acheter un appartement dans la colonie et le transformer en labo technologique. Terminal d'espionnage, création et customisation d'armes et d'armures, drones de protection, amélioration d'omni-tech... avec une seule idée en tête, trouver Narax !

Mais le Turien fou était bien trop malin pour se montrer lui-même et chaque assaut sur C-Kanmem réduisait de plus en plus les forces mis en place dans la colonie. Caity avait même passé un marché avec le Collectif pour mener à bien sa mission : en échange de pièces technologiques rares qu'elle pouvait trouver lors de ses expéditions, le Collectif mettrait à sa disposition quelques espions dans tout Port-Kadara. Ces derniers tendraient l'oreille à la moindre information concernant Narax. Bien que cet échange était profitable tant à Caity qu'au Collectif, cette dernière souhaitait le prendre vivant pour le livrer au Nexus. Aujourd'hui, toutes ses pensées étaient concentrées sur cet objectif unique de protéger la colonie C-Kanmem. Un petit pas dans le retour de l'ordre entre le Nexus et Kadara.

Ah oui... et pour la petite histoire, elle ne retrouva jamais le charmant docteur qui l'avait plongé en cryostase... Damn !




Apparence
Caity est une jeune femme au teint de pêche, aux yeux couleur d'eau et aux cheveux aussi blond que le sable d'Elaaden. Autant de qualité physique qu'elle tient de sa défunte mère, Cleo. Pour autant, le grand complexe physique de Caity réside dans sa petite taille; à peine 1m65. Beaucoup lui ont affirmé que ce "défaut" pouvait se transformer en qualité en argumentant avec cette phrase typique : "Au moins, tu peux te faufiler de partout". Elle n'en reste pas moins une jeune femme fine, certains diront même athlétique, puisqu'elle a toujours mis un point d'honneur à ne jamais se laisser aller à l'oisiveté.

Elle attache souvent ses longs cheveux blonds sans vraiment prêter attention au fait que ça soit réussi ou non. En effet, elle apprit avec douleur qu’il n’était pas bon laisser ses longs cheveux tomber sur ses épaules lorsque vous travailler sur des machines de la Flotte Nomade (ou n’importe qu’elle autre machine d’ailleurs). Un jour qu’elle réparait une ancienne carcasse de moteur, ses cheveux s’embourbèrent dans les méandres de la machine... avec un sentiment mélangé d’instinct et de peur, elle attrapa un cuter qui se trouvait parmi ses outils et coupa ses cheveux jusqu’à n’avoir plus qu’une coupe à la garçonne. Après ça, elle ne fit plus jamais la même erreur.

Caity n’est pas vraiment du genre à faire bonne figure et même si elle sait se montrer présentable lorsqu’elle rencontre des plus hauts-gradés ou des figures politiques, le reste du temps elle s’habille d’un haut simple avec un jean, accompagné d’une veste légère en cuir, parfois même d’une grande écharpe la protégeant du sable. De manière générale, elle préfère le confort à la beauté de l’habit.

Mais ce qui est le plus étonnant chez l’apparence physique de Caity, c’est bien l’espèce de gant métallique qu’elle porte à la main gauche. Entièrement en cadmium, ce « plâtre » permanent lui permet de maintenir les os de sa main en place. En effet, lorsqu’elle eut 13 ans, elle fut torturée, étudiée, droguée par Cerberus. Les os de sa main furent entièrement brisés. Ce n’est que quelques années plus tard, lorsqu’elle fut recueilli pas la Flotte Nomade, que des soins lui furent prodigués. Avec l’avancée technologique des Quariens et du fameux gant, Caity put retrouver l’usage de sa main, sans pour autant la soigner vraiment. Ce gant, en plus d’agir comme une carapace protectrice, lui permet aussi de se défendre un peu plus efficacement au corps à corps en cas d’attaque. Prenez-vous un crochet avec un gant métallique en Cadmium et vous me direz si vous ne sentez rien !


Caractère
Caity n’est pas ce qu’on peut appeler une personne qui a confiance en elle. Élevée très modestement par ses parents, puis vendue à Cerberus pour être ensuite étudiée et soumise à des expériences scientifiques afin de pousser à bout ses capacités biotiques, on ne peut pas dire que sa vous forge la confiance. Cela étant dit, grâce à cela, elle apprit à ne pas faire confiance trop vite. De  nature méfiante, elle exige souvent aux gens qu’elle rencontre de faire leur preuve. Elle part du principe que si ces personnes ne lui apportent rien de positif, c’est qu’elle n’a pas à les côtoyer.

Caity use du sarcasme comme mécanisme de défense même si cette méthode lui a souvent joué des tours sur Kadara. Ayant passé 5 ans dans la Flotte Nomade, elle tient des Quariens ce caractère cordial, diplomatique et un esprit démocratique. Elle préférera toujours entendre toutes les versions d’une histoire pour faire sa propre opinion.
L’un de ses plus grand défaut est bien la curiosité. Et si cela peut également être une qualité, il est vrai que chez Caity, ça en devient presque maladif. Elle doit tout voir, tout découvrir, tout essayer, même si cela peut parfois (souvent) la mettre en danger.


Complément d'information
Signe(s) distinctif(s) :  Elle porte à la main droite une sorte de "gant" métalique en cadmium qui entoure ses doigts. Sa main droite ayant complètement été brisée lorsqu'elle était torturée par Cerberus, c'est la Flotte Nomade qui lui réalisa ce bijou de technologie qui joue le rôle de "plâtre chirurgical" permanent.
Relations avec les autres : Méfiante de nature, elle aura souvent tendance à ne pas faire confiance aux autres.
Des liens prédéfinis ? : Nope. Pas pour le moment.
L'objectif de votre personnage à long terme ? : Caity aimerait contribuer à une alliance permanente entre le Nexus et Kadara. Même si cela semble utopiste, elle y croit. Pour le moment, elle travaille aussi dure que possible dans la colonie C-Kanmem et tente de déjouer les plans de Narax Vien.


Plus sur vous (facultatif)
Célébrité sur l'avatar (seulement si besoin) : Un fanart par SpikeSDM (Deviantart) Mais avatar créé par moi, graphiste.
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai zyeuté Mass Effect: Reborn pendant plusieurs mois sans jamais m'inscrire, donc je saute sur l'occasion pour ME:Beyond
Est-ce un double compte ? Non
Des remarques ? Encore une fois, super boulot de codage + css ! C'est super immersif.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Dirigeant MER/MEB

Messages : 7
Date d'inscription : 08/11/2016
Localisation : Jura

MessageSujet: Re: Caity Cooper vas Meera   Jeu 4 Mai - 21:52
Bonsoir Caity.

Le règlement étant signé, le mot de passe bon et l'avatar aux normes, passons à la fiche.


Ta fiche est globalement bonne, mais je trouve quelques points plus nébuleux. Par exemple, la Flotte Nomade est normalement complètement fermée aux étrangers (les seules exceptions connues à ma connaissance (en plus de Shepard dans ME2), c'est dans les livres Mass Effect, et uniquement pour une faible durée). Par conséquent, rejoindre la Flotte pendant 5 ans "juste" parce que t'a aidé un Quarien, c'est plutôt énorme. Sans compter les problèmes qu'ils auraient niveau décontamination et autre.
Le deuxième point qui me chiffonne est ton passage à "réparatrice d'Avina" (qui est une IV au passage, pas une IA) à "chasseuse de terroriste". Pourquoi est-ce que le Nexus fait appel à toi pour attraper Narax ? Ils doivent avoir plusieurs personnes qui ont ce métier. Et du coup, pourquoi ils te fournissent autant d'équipement ?

A part ça, rien d'autre à dire. Je te laisse faire les corrections (enfin, les explications plutôt) et signaler quand c'est fait. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Caity Cooper vas Meera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meera Reed
» Abby Cooper is here o/
» Maxime Cooper [VALIDE]
» Lea Cooper
» Arrivée d'un nouvel élève : Daniel COOPER - SD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Beyond :: Hall du Personnage :: Présentation des Membres :: Fiches Abandonnées-