AccueilCalendrierFAQRechercherConnexionGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | .
 

 La perle de Golden Worlds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 37
Organisation: CW Productions
Rang: Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur


Indépendant(e)

Messages : 11
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Londres

MessageSujet: La perle de Golden Worlds   Jeu 18 Mai - 1:11
Intervention MJ : NonDate :  Mai 2828 RP érotique
Coleen Leigh ♦ Celaena Wolff  
La perle de Golden Worlds


Une douce mélodie sortait des murs du bureau de la dirigeante de CWProd, la musique allait crescendo sans pour autant perdre son style doux et apaisant. L'endroit était propre, organisé, lumineux et agréablement spacieux. Un petit espace détente avec un canapé en angle et des fauteuils encerclant une table basse en verre n'attendaient que d'augustes postérieurs viennent se poser sur eux. Juste à côté se trouvait une bibliothèque richement fournie sur la psychologie des espèces, la boxe ainsi que des ouvrages traitant de d'autres sujets du même acabit.
De l'autre côté trônait un bureau de conception Angaro-Asari, à la fois aérien et léger aux lignes douces, c'était une véritable œuvre d'art et un gouffre à crédit par la même occasion. Derrière cette merveille se trouvait Celaena, avachie sur sa chaise, le talon de sa chaussure calé d'une manière désinvolte sur le rebord du meuble. Elle tira une longue bouffée sur sa cigarette, se délectant de la fumée qui infiltrait ses poumons, avant d'expirer doucement un souffle de fumée.
Devant ses yeux, des holos de Voeld défilés doucement. Elle s'imaginait dans sa future maison un soir de tempête de neige, assise devant un feu réconfortant, un livre à la main. Une autre scène apparut ou elle se promenait de la neige jusqu'aux chevilles, Dash son adhi de compagnie bondissant dans le sol blanc immaculé. Elle ne put réprimer un sourire et porta une nouvelle fois la clope à sa bouche. Cette planète était une drogue, SA drogue.

La dirigeante fut rappelée à l'ordre lorsque la quantité de travail qu'elle avait encore à abattre lui revint en mémoire. Elle se redressa dans son siège, soupirant d'un air las. Son affaire fonctionnait plutôt bien, elle comptait parmi ses acteurs toutes les races présentes en Andromeda. Les holos se vendaient bien... très bien même. Elle était seule dans ce domaine. Oh bien sûr, il y avait toujours certaines revues de mode ou de prêt à porter. Mais s'offrir un plaisir solitaire là dessus, c'était d'un comique sans nom. Le porno était là pour ça.
Quant à Golden Worlds, il n'y avait rien à redire. Un coup de pied dans la fourmilière. On parlait encore du premier magazine trois mois après sa sortie. La Pionnière Asari : Sarissa en première couverture. Des photos de charme, une interview du tonnerre. Près de la moitié du mensuel lui avait été consacré. De nouveau Cel s'était retrouvée sous le feu des projecteurs, toujours dans le milieu du X. Mais cette fois, c'était elle qui tirait les ficelles. Et elle s'était bien cachée de montrer son visage. Seule l'équipe de production et les acteurs connaissaient son visage. La plupart du temps elle se présente comme l'assistante de direction sous le pseudo Sapphir. Ce n'était pas par timidité, ou par peur d'être mal vu par les autres. La jeune femme aimait entretenir un peu de mystère sur elle même.

L'ordinateur émit un bip sonore, un message s'afficha aussitôt. « Ah oui tiens, c'est aujourd'hui... », la première séance de sélection pour les modèles du mois de Mai. Elle avait complètement oublié. Pour le deuxième numéro, elle avait lancé une campagne de publicité afin de donner une chance à des modèles amateurs de percer dans le milieu. La première fois on ne comptait qu'une petite dizaine de personnes. Pour le troisième numéro c'était plus du double qui s'était présenté devant les locaux. Elle accueillit la nouvelle avec une mine satisfaite. Mais sur les vingts présentes, seulement trois pourront prendre la pose pour Golden Worlds. Bien sûr le physique comptait, avoir un joli minois était un sacré plus. Pour autant la trentenaire n'aimait pas celle qui n'avait rien dans le cigare. C'est pourquoi avant de commencer à photographier, les candidates devaient passer un petit test de culture générale, logique etc... C'est ainsi que débutait l'écrémage. Ensuite c'était surtout les initiatives prises lors des shootings, la façon d'être etc... Bref se démarquer des autres, c'est ce qui faisait l'originalité. Le pistonnage n'était pas de mise chez CWProds. La médiocrité dehors.

« Fabian, appela t-elle via son omnitech, une seconde plus tard la voix du Turien se fit entendre. Tu peux commencer les préparatifs, et faire s'installer les candidates s'il te plaît ? J'arrive dans deux minutes. » L'associé confirma et elle mit fin à la conversation. Cel tira une dernière fois sur le mégot avant de le jeter dans le désintégrateur, elle passa une main dans ses cheveux, chassant les mèches rebelles qui tombaient devant ses yeux. Elle saisit une veste en sortant et claqua la porte.
Elle fila en direction de la salle de meeting ou elle était attendue. Juste avant de franchir le seuil de la porte, elle sortit une nouvelle cigarette et l'alluma.

La porte s'ouvrit en grand, laissant entrer la dirigeante. D'une démarche suave, elle se dirigea sur l'estrade. Elle ne marchait ni trop vite, ni trop lentement, inspectant d'un œil discret les potentiels recrues. Elles étaient jeunes, si on oubliait les Asari. Quelques unes portaient sans aucun doute les plus belles fringues de leur penderie... alors que bon au final hein... même si elle n'était pas à cheval sur la tenue, certaines allaient se retrouver à moitié à poil devant un objectif d'ici quelques heures. Même elle s'était départie de sa tenue rock pour un simple jean et un polo blanc. Une nouvelle bouffée.

« Bonjour à toutes, et bienvenue chez CWProds. Je m'appelle Sapphir et je suis chargée de m'occuper de vous aujourd'hui. Avant de commencer, merci de remettre la fiche d'information à Fabian, elle désigna son collègue d'un mouvement de tête. Comme vous l'avez certainement deviné, nous ne pouvons pas intégrer tout le monde dans le prochain Golden. Seulement trois d'entre vous pourront se joindre à nous, elle laissa planer quelques secondes de silence afin qu'elles enregistrent l'information, lui laissant un bref répit pour inhaler un peu de nicotine. Elle reprit la parole, la fumée s'échappant de sa bouche à chaque syllabe. Cela peut vous paraître inhabituel, mais vous allez d'abord devoir passer un test, celle qui ne réussiront pas pourront partir. Ensuite vous nous accompagnerez pour prendre quelques photos. Nous sélectionnerons les trois meilleurs d'entre vous. Je vous invite à vous servir en boissons et nourritures avant le début de l'épreuve... si le cœur vous en dit », elle accompagna la parole avec le geste en se servant un café noir.

La jeune femme alla s'asseoir sur le bureau, laissant ses yeux voguer sur les différents visages. Fabian lui remit les documents qu'elle commença à consulter tandis que les candidates prenaient place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 32 ans
Organisation: Initiative / Indépendante
Rang: Chef architecte
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 47
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Jeu 18 Mai - 23:58
La Perle de Golden Worlds
Nexus - Mai 2828
Normal & Erotique
MJ : Non
Beauty is in the eye of the beholder
Une semaine avant...

0 crédit. Zéro fucking crédit ! C'était la somme qui était affichée sur le moniteur de Coleen, d'où elle gérait ses comptes. Elle n'en croyait pas ses yeux ! Elle se déconnecta / reconnecta plusieurs fois, toujours le même soucis. Le premier appel qu'elle passa fut pour ses parents. Lorsqu'ils confirmèrent eux aussi que leurs comptes étaient vides, ils appelèrent la banque, qui appela la police. Melanie avait de l'argent de côté, qu'elle transféra, sous la supervision de la banque - pour éviter toute disparition à nouveau et Coleen fit ainsi un retrait. Mais il n'y aurait pas assez d'argent pour finir sa scolarité, encore moins finaliser le paiement final auprès de l'école d'architecture...

Il fallait trouver une solution, et vite. En rangeant sa chambre, elle tomba sur son ordinateur ouvert, l'un des onglets étant l'exemplaire d'un magazine d'un groupe d'humoristes, le Studio Belgel, qu'une amie lui avait conseillée. Une pub était glissée sur la page, pour Golden Worlds. Elle jeta un oeil et envisagea rapidement la chose. Après tout, c'était mieux que certaines qui racolaient carrément, les photos étaient artistiques, et ce n'était pas que du hard, loin de là, il y avait du très, très soft. Elle feuilleta aussi - tant qu'à faire ! - les annonces de babysitter mais elle dût se résoudre : elle n'était pas faite pour ça. Son regard se reporta sur la pub du magazine Golden Worlds... Elle avait bien sûr vu, comme tout le monde, le tapage que le premier mensuel avait fait, et si elle s'en moquait à ce moment, la donne avait changée et elle chercha rapidement à joindre l'entreprise pour plus de renseignements...

Le jour J

Coleen avait-elle de l'appréhension ? Non, du moins pas directement. Elle préférait bien sûr que ses parents ne l'apprennent pas, mais outre cela - qui pourrait ou non s'avérer difficile, vu la réputation de Golden Worlds - elle ne craignait pas le regard des autres. A dire vrai, elle ne faisait pas grand cas l'opinion de ses parents dans ce cas présent, c'était pour eux qu'elle avait de l'appréhension, pas vis à vis d'elle, mais vis à vis de comment cela affecterait leur vie. Une bonne chose qu'ils n'étaient plus tout jeunes et que la majorité de leurs carrières à tous les deux était derrière eux.

Lorsqu'elle arriva dans le bâtiment qu'on lui avait communiqué, elle entra et se présenta. On lui indiqua alors un couloir et elle entra dans la salle d'attente. Elle était loin d'être la seule, comme elle se doutait. Une bonne douzaines voire presque deux douzaines de candidates, exclusivement des femmes. Pas très étonnant cependant, la demande était plus grande pour les modèles féminins que masculin, considérant que les femmes, encore à cette époque, pouvaient parfois subirent des pressions psychologiques de la société, malgré - ou à cause de, selon la vision - des asaris toutes ouvertes - au sens littéral comme figuré - sur le sexe, ses tenants et aboutissants. Il n'était pas rare de croiser des hommes pour qui les asaris n'étaient que des prostitués, danseuses ou escort-girls... Alors qu'il n'y avait rien de plus naturel et rien d'honteux pourtant, à profiter de la vie, peu importe le sexe...

Elle se regarda rapidement dans le miroir : elle avait opté pour une tenue plutôt classe de prime abord, mais coquine - même désirable serait probablement le mot le plus adéquat - en dessous : moyenne robe s'arrêtant aux genoux et ayant un léger décolleté, ne révélant pas trop, histoire d'entretenir l'intérêt d'en voir plus, ainsi que - et ça, impossible de le savoir sans qu'elle ait enlevé sa robe - des bas qui s'accrochaient sur un porte jarretelle en dentelle. Elle avait mis des talons légers, mettant en valeur ses mollets et jambes musclées - et féminines - à travers les bas.

Et bien sûr pour en finir avec la touche vestimentaire, une paire de sous-vêtements accordés : soutien-gorge et culotte, le tout en dentelles. Le plaisir n'était pas seulement dans la femme nue, mais aussi dans la révélation, dans ce qu'elles veulent bien laisser transparaître et comment elles le font transparaître. Une femme qui sait danser sensuellement en lingerie aura plus de chances d'entretenir le désir qu'une femme qui dégrafe simplement son soutien-gorge. Pour le reste, la touche de maquillage était très discrète, Coleen possédant déjà un visage très agréable à regarder. Sa chevelure blonde était orné d'un serre-terre discret, plus un aspect visuel que d'un réel intérêt.

Elle n'attendit que dix minutes au plus, quelques candidates de plus firent leur apparition, et peu après, un turien les fit rentrer dans une autre pièce, qui comportait une estrade et des chaises / bureaux, sur lesquels des copies étaient posées. Visiblement, CW Productions ne tablait pas que sur l'apparence, mais aussi sur la personnalité, un peu comme les Dallas Cowboys Cheerleaders, des pompom girls professionnelles qu'elle avait aperçu sur des anciens holos de football américain. Elle avait entendu qu'elles passaient des épreuves écrites et orales, notamment des interview, et que chaque place était méritée par sa propre compétence et non par piston, y comprit pour les anciennes cheerleaders qui devaient se représenter chaque année.

Une femme se présenta alors, répondant au nom de Sapphir. Un nom d'emprunt, sans nul doute, dans le métier, la chose était commune. La tenue qu'elle arborait pourrait passer pour une tenue de tous les jours - ce qui n'étonnait pas vraiment Coleen, les photographes n'étaient pas sensés être sur leur 31, alors des assistantes non plus, loin de ce à quoi on aurait pu s'attendre dans ce milieu - comme quoi, il ne fallait pas juger par les apparences. Elle expliqua la procédure ainsi que le nombre de places très limité, surtout au vu des " nombreuses " candidates. Mais Coleen, loin d'avoir peur - sans être arrogante - n'allait pas se laisser marcher dessus sans combattre. Elle avait déjà mangé et but ce dont elle avait besoin, elle était préparée. Chacune prit place, y comprit Coleen, et remplit alors la fiche, comportant diverses questions, certaines routinières, certaines plus personnelles.

Une fois le questionnaire remplit, Coleen écouta la suite avec grand intérêt...
Feat.
Celaena Wolff
Coleen Leigh
© Coleen Leigh


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 37
Organisation: CW Productions
Rang: Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur


Indépendant(e)

Messages : 11
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Sam 20 Mai - 18:55
Celaena était assise sur le bureau jambes croisées. Elle épluchait chaque fiche d'identité des candidates. La très grande majorité étaient des inconnues au bataillon. Certaines avaient bien peu de choses, voulant sans aucun doute sortir de la monotonie de leur vie. D'autres étaient sans aucun doute des grosses têtes : une doctoresse en xénobiologie, une archéologue, et même une responsable de l'APEX. Visiblement Sarissa avait fait son effet.
Elle continua de faire défiler les papiers tout en sirotant son café avant de revenir sur l'une d'entre elles qui ne l'avait pas interpellé jusqu'ici.... Leigh.... ce nom lui disait quelque chose. Elle l'avait entendu plusieurs fois avant de partir pour Andromeda... « Putain oui ! » Elle tapa du poing sur la table, faisant sursauter une partie de l'assemblée, sans le réaliser.

Printemps 2184, la Citadelle, à l'époque ou elle bossait pour Fornax. Leigh, une humaine qui travaillait pour l'Alliance. Le magazine avait fait une demande pour faire un shooting photo sur le thème de l'Alliance Interstellaire dans les locaux... et pourquoi pas quelques holos au passage. Après tout ça ne mangeait pas de pain. Bien évidemment cette Sainte Nitouche avait refusé. Et la revoi... Cel étudia la miniature de la candidate. Non ce n'était pas elle, trop jeune. Une proche peut-être ? Ou peut-être pas. Bah peu importe. C'était il y a 650 ans, depuis le temps... Il y avait prescription.
La trentenaire relut attentivement la fiche, Coleen Leigh avait sans aucun doute sa chance, à priori elle avait oublié d'être stupide.

Le temps imparti étant écoulé, Fabian s'occupa de récupérer les questionnaires et les passa dans une machine. Verdict... Neuf personnes restaient en course, dont la jeune étudiante en architecture elle n'était guère surprise. Quelques unes n'avaient pas eu le temps de finir, ce qui valait une élimination d'office. Le reste s'était planté. La jeune femme claqua des doigts pour attirer l'attention sur elle.

« Bien, je tenais d'abord à vous féliciter, comme vous pouvez le remarquer, plus de la moitié d'entre vous n'ont pas réussit. Pour autant ne prenez pas la grosse tête, d'ici quelques heures il ne restera de vous que trois personnes, petite pause le temps d'allumer une nouvelle cigarette, le test n'était sûrement pas une partie de plaisir, la séance photo ne sera pas non plus une sinécure, reprit elle. Il faudra faire preuve d'ingéniosité et d'initiative pour vous démarquer. Vous passerez une par une, chaque session durera dix minutes. Nous vous guiderons durant la première moitié, ensuite de quoi ce sera à vous de jouer. Croyez le ou non mais dix minutes ce n'est rien, il va falloir nous impressionner. Pour celles qui échoueront, il n'y a pas mort d'homme. Vous pourrez revenir le mois prochain, vous serez toujours les bienvenues, dit elle en souriant chaleureusement. Si vous souhaitez travailler avec nous sur le long terme, nous recrutons constamment. Vous trouverez des brochures dans l'espace détente. Vous êtes jeunes et intelligentes, nous n'en demandons pas plus », conclut la directrice.

Elle demanda aux candidates de la suivre jusqu'à l'espace détente ou elles patienteraient en attendant leur tour. Durant les cinq premières minutes de chaque modèle, Cel et Fabian dispensaient leurs conseils tout en photographiant, lâchant mécaniquement des mots d'encouragements et de  compliments. Au bout d'une heure et demi de photographie, toutes étaient passées devant l'objectif. Le duo s'éclipsa durant une quarantaine de minutes, triant et imprimant les centaines de photos. Il leur fallu vingt minutes de plus pour choisir les futures perles de GW. Même si la décision finale revenait à la dirigeante, elle aimait avoir l'avis de ses employés. CW Prods c'était avant tout une grande famille soudée.

Quand ils sortirent de l'office, les neufs femmes trépignaient d'impatience. L'attente n'avait que trop duré pour elle. Celaena le savait bien. Mais on ne pouvait pas choisir les modèles à la va vite. Elle s'éclaircit la voix : « Bien je ne vais pas vous faire le speech habituel de comme quoi ça a été difficile de choisir etc... Mais il n'empêche que ça l'a été, elles étaient pendus au moindre de ses mots attendant avec impatience les résultats, les trois modèles qui figureront dans le prochain Golden sont : Fadilia Sevenis, Milsha Sefad et Coleen Leigh... Trois personnes affichaient une mine radieuse, les autres un peu moins. Si on n'échoue pas par moment, c'est que l'on a jamais essayé, dit elle aux éliminées pour tenter de remonter leur moral. Vous n'en êtes qu'au balbutiement de votre objectif, ne restez pas sur un échec ! Entraînez vous ! Qui sait ? Peut-être que demain ce sera vous en première page. »

Elle remercia et félicita une par une les participantes battues avant de les congédier.

« Revenons à nos moutons. Pour commencer bravo à vous trois. Vous aurez la chance d'être dans le prochain Golden Worlds. Il reste cependant à savoir dans quel ordre vous apparaîtrez. La première aura naturellement droit à un peu plus de photo. Nous allons procéder directement à l'entretien vu qu'il n'est pas très tard. La durée de celui-ci ne dépendra que de vous. Vous trouverez des survêtements dans les vestiaires. Choisissez en un à votre taille, Fabian viendra vous cherchez dans quelques minutes. »

Celaena guida les trois femmes jusqu’à la salle et les laissa se changer, le temps qu'elle se prépare aussi.
La première à passer fut l'Angara Milsha, ingénieure de profession qui expédia l'affaire en moins de deux minutes. La suivante fut Fadilia, une Turienne de l'APEX. Il fallut près de quinze minutes pour faire son audition.
L'Humaine était au milieu de la piste, se gargarisant généreusement d'eau. Elle transpirait abondamment, le dernier entretien avait été éreintant, la native de Palaven lui avait donné du fil à retordre. Plus qu'une se dit elle intérieurement. Elle cracha par terre et s'essuya le front d'un revers de bras. Coleen fit son entrée dans la salle, le photographe fermait la marche.

Celaena s'appuya sur les filets du ring, dévisageant l'étudiante. Elle afficha un rictus avant d'envoyer une paire de gant à son prochain adversaire. « La dernière danse est pour toi ma belle », elle lâcha un grognement en écartant les filets afin de permettre la montée de la dernière candidate.
« J'ai crû comprendre que tu te défendais bien, Cel frappa ses gants l'un contre l'autre, prête ? »

Les deux femmes se tournèrent autour comme deux lions en cage, se jaugeant mutuellement, la première à baisser les yeux perdait. Cela ne dura que quelques secondes avant que le premier coup ne fuse. Le ballet démarra lentement, montant crescendo dans la violence et la pluie de poing.

«  Tu es la fille de Mélanie Leigh, n'est ce pas ? » Le combat physique n'était pas suffisant, la joute verbale était de mise. « Non je ne la connais pas personnellement, juste de nom... Dis moi plutôt pourquoi souhaites tu poser ? Surtout pour GW, tu veux donner une crise cardiaque à tes parents ? »

Elle esquiva habilement une série de coup avant de décrocher un uppercut qui fut arrêté juste à temps avant de rencontrer le délicat menton de Coleen. Cel prit du recul évitant un direct dans l'abdomen.

« Tu n'es pas obligé de me le dire, chacun à ses secrets. »

Les jeunes femmes allaient attaquer le cinquième round, en incluant les pauses, l'étudiante avait déjà gagné la première place. Mais ni l'une ni l'autre n'avait jeté l'éponge, le match suivait donc son cours.

« En revanche si je savais de quoi il s'agissait, je pourrais en glisser quelques mots à la Miss Wolff. A chaque problème, il y a forcément une solution », elles continuèrent à échanger les coups comme les mots. Neuvième round. « Je garderai ça pour moi, et tu m'en vois sincèrement désolé, lança Cel en même temps que son poing, je veillerai à ce que la patronne fasse un geste. »
Le duel arrivait à son apogée. Le dernier round, le numéro quinze, le plus difficile, celui des héros comme le disait si bien son défunt père. Celaena haletait bruyamment, ses poumons en feu, elle avait mal partout, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas combattu ainsi. Les deux rivales se dévisagèrent, puisant dans les dernières ressources de leurs corps endoloris. Elles eurent le même déclic au même instant, la même réaction. Les combattantes se jetèrent l'une sur l'autre, une dernière fois, dans un combat qui resterait à jamais graver dans les mémoires de CWProds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 32 ans
Organisation: Initiative / Indépendante
Rang: Chef architecte
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 47
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Sam 20 Mai - 22:19
La Perle de Golden Worlds
Nexus - Mai 2828
Normal & Erotique
MJ : Non
Go hard or go home
Tests et résultats

Une fois la paperasse remplie, l'assistante lut les fiches pendant que les candidates pouvaient souffler un peu. Un cri ponctué d'un poing sur la table fit sursauter la moitié des gens de la salle, qui ne savaient pas si c'était bon signe ou mauvais. Puis, rapidement, Sapphir prit la parole pour expliquer que la moitié étaient déjà recalées, et l'autre moitié allait devoir continuer les tests, des tests différents.

Ces tests là consistaient en 10 minutes de photoshoot. Le ton était donné : surpassement de soi, ingéniosité, originalité. Coleen passa vers la moitié des candidates. La pièce aurait été spacieuse si tout un matériel de photographie et lumière n'avait pas été mis en place.  Coleen suivit les recommandations données par Sapphir et Fabian les cinq premières minutes. Sa tenue - ou plutôt les dessous - ne semblait pas avoir forcément marqué des points supplémentaires, du moins rien qu'elle ne décela sur le visage des deux assistants. Les poses tantôt sexy, tantôt réservées s'enchaînèrent, puis lors des 5 dernières minutes, Coleen dût improviser. Rien d'impossible, elle posa avec grâce, élégance, dévoilant encore peu à peu à chaque prise. Puis la séance se finit et elle retourna en salle d'attente - rhabillée, bien évidemment.  

Coleen se détendit en attendant les résultats. Lorsqu'ils furent connus, Coleen fut rassurée. Chaque pas de plus la rapprochait de la restauration d'un petit pécule le temps que cette affaire de piratage soit résolue. Elle écouta alors Sapphir parler et suivit les deux autres candidates dans le vestiaire. Coleen eut un grand sourire intérieur en voyant les survêtements à enfiler. Vêtements de sport.

Les trois femmes se changèrent alors, et Coleen guetta du coin de l’œil les tenues que les deux autres avaient choisies pour venir à CWProd. L'une, la turienne, y était allée sur le physique. Après tout, compte tenu des physiques turiens, dotés d'endroits osseux très durs et rigides, rien d'étonnant à ce que la peau nu puisse suffire à étaler ses artifices. L'Angara, elle, était dotée de sous-vêtements adaptés à la morphologie Angara, qui reflétaient une approche différente, misant plus sur l'habillage que le physique pur. Et bien sûr, Coleen elle avait opté pour une combinaison des deux : physique et lingerie.

Mais tout ceci était désormais passé, puisqu'elles venaient toutes trois d'enfiler une tenue de sport. La première appelée fut renvoyée presque illico aux vestiaires, la mine déconfite - et le moral, probablement. Coleen lui tendit de quoi se restaurer. La seconde passa plus de temps mais revint le moral boosté. Enfin, vint le tour de Coleen, qui entra dans la pièce, et comprit immédiatement. Les gants, des gants de boxe à n'en pas douter. Cela faisait un certain pas de modèle à athlète mais il n'était pas difficile à comprendre cette étape.

La boxe est un sport d'anticipation et de coordination. Il demande de l'endurance, de la préparation physique, de la préparation mentale, et un esprit combatif. Nul doute que « l'entretien » allait consister à encaisser et donner des coups tout en dialoguant avec. Elle s'approcha du ring et attrapa la paire de gants que l'assistante, ruisselante et visiblement bien entamée, lui envoya. Elle les enfila et attendit le signal.

« Prête ? » Coleen hocha la tête et pour toute réponse, tendit ses gants vers ceux de Sapphir, en signe de respect avant un match, comme le font pas mal de combattants de MMA, chacun tendant ses gants pour toucher ceux de l'adversaire avant de s'éloigner vers son coin respectif. Puis le combat s'engagea, les deux femmes se jaugeant du regard, tentant des petits mouvements d'appât. Et quelques secondes plus tard, le combat fit rage.

«Tu es la fille de Mélanie Leigh, n'est ce pas ? » « Peut-être... Vous la connaissez ? » se contenta de répondre Coleen, attendant de savoir à quelle sauce elle allait être mangée. « Non je ne la connais pas personnellement, juste de nom... Dis moi plutôt pourquoi souhaites tu poser ? Surtout pour GW, tu veux donner une crise cardiaque à tes parents ? »

Coleen comprit le but de la manoeuvre. Sapphir cherchait à entrer dans sa tête et la déstabiliser, ce qui ne saurait marcher de manière si directe avec elle. Elle envoya une série de coups que Sapphir esquiva avant de riposter par un uppercut, stoppé de justesse. Cet arrêt dans l'élan de son adversaire servit de tremplin à Coleen pour riposter à son tour, avec un direct dans le ventre qui fut évité au dernier moment.
«Tu n'es pas obligé de me le dire, chacun à ses secrets. » dit son adversaire durant la pause, alors que Coleen en profitait pour s'éponger le front et boire un coup.

« En revanche si je savais de quoi il s'agissait, je pourrais en glisser quelques mots à la Miss Wolff. A chaque problème, il y a forcément une solution » Coleen décida qu'elle devait tenter sa chance, et au détour d'une parade, répondit : « On s'est fait pirater nos comptes bancaires. Tant que la police n'a pas restauré la situation, on a besoin d'argent.. » laissa t-elle échapper, marquant une courte pause avant de continuer : « ... pour terminer mon année... Je suis pragmatique, c'est plus simple de poser et mieux payé de poser que de babysitter. » dit-elle en tentant de percer la garde de son adversaire, sans succès.

« Je garderai ça pour moi, et tu m'en vois sincèrement désolé, je veillerai à ce que la patronne fasse un geste. » Coleen hocha de la tête en remerciement en même temps qu'elle para comme elle put le coup de poing de Sapphir. Le match touchait à sa fin, Coleen n'en pouvait plus, son dada c'était le Krav Maga, la boxe était bien plus restreinte en termes de coups et de techniques, ce qui ciblait la fatigue physique - et mentale - de manière inégale sur le corps, sans parler des coups encaissés...

Lors du round final, les deux adversaires, bien qu'exténuées, mirent toutes leurs forces pour en terminer. Le match était fini. Peu importait celle qui avait gagné, savoir encaisser et tenir contre une adversaire de poids était plus glorifiant que de vaincre une adversaire largement inférieure à son propre niveau.
Feat.
Celaena Wolff
Coleen Leigh
© Coleen Leigh


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 37
Organisation: CW Productions
Rang: Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur


Indépendant(e)

Messages : 11
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Lun 22 Mai - 20:20
Celaena se laissa choir dans les filets, en expirant bruyamment. Se défouler ainsi lui avait fait un bien fou tout du moins pour l'esprit, son corps disait clairement le contraire. Elle était elle même surprise d'avoir pu combattre aussi longtemps, enchaîner trois adversaires sans pause entre les combats, c'était quelque chose, sa fierté et son ego venaient de regonfler d'un coup.
Elle retira ses gants, les laissant sur le ring et se glissa gracieusement entre deux cordes. La productrice s'essuya la sœur qui coulait le long de son visage avec une serviette que Fabian lui donna, avec une bouteille d'eau qu'elle engloutit en quelques secondes.

« Retrouves moi dans la salle d'accueil dès que tu es douchée, dit-elle à Coleen, Fabian vous briefera également sur la séance photo. Eyh! Bien joué, elle tendit son poing vers l'étudiante, avant de partir se laver elle aussi.
La trentenaire savoura une douche glaciale, tout du moins les premières minutes, avant de remonter peu à peu vers une température tiède. Elle resta debout sous le jet d'eau pendant plusieurs minutes, appréciant le contact de l'eau qui ruisselait sous sa peau. Elle lâcha un juron en réalisant que cela faisait déjà vingt minutes qu'elle se lavait. Elle s'essuya rapidement, enfilant ses habits en quatrième vitesse et ne prit guère la peine de sécher ses cheveux plus que nécessaire.

Elle retrouva sa future employée qui l'attendait patiemment dans l'un des sofas disponibles. « Suis moi, s'il te plaît. Le lobby n'est pas le meilleur endroit pour avoir une discussion professionnelle. » Elle guida Coleen à travers le bâtiment, l'emmenant au dernier étage là ou se trouvait son office. Sur la porte, gravé dans un métal brillant : « CELAENA WOLFF ». Elle entra sans plus de cérémonie et alla s'asseoir derrière le somptueux bureau. Devant la mine déconfite de la jeune femme, elle ne put s'empêcher de retenir un large sourire.

« Je t'en prie assied toi, dit elle d'une voix apaisante, comme tu as pu le remarquer, Sapphir n'est que de la poudre aux yeux. Je suis Celaena, mais Cel me convient également.Tu veux boire quelque chose ?», demanda t-elle en ouvrant le frigo juste à côté de ses pieds. Elle saisit deux verres et versa quelques centilitres de rhum antillais dans chaque. Elles trinquèrent au succès de la nouvelle perle, chacune s'autorisa une gorgée d'alcool. « Je fais grand cas de mon anonymat... tout du moins de mon visage, mon nom lui est connu dans tout le secteur d'Héléus. Tu as l'air d'être une personne de confiance, j'espère donc que tu sauras garder mon secret », son ton n'avait rien d'autoritaire ou de sec, mais plutôt entendu. C'était un accord tacite.

« J'ai bien réfléchi à ton problème, se retrouver sans un crédit n'est pas une expérience agréable », elle alluma une cigarette et aspira une bouffée. « Je peux faire quelque chose pour toi, je n'attends guère de contrepartie. J'ai déjà tout ce dont une personne peut rêver. Après tout c'était bien le rêve de Jien Garson, laisser toutes nos merdes et préjugés à l'entrée d'Andromeda pour s'aider les uns et les autres. Je suppose qu'aucun de tes parents n'est au courant que tu te trouves ici en ce moment même ? » Question purement rhétorique, Cel connaissait déjà la réponse. « Tu seras forcément en première page de GW. Pour commencer je te conseille de te trouver un pseudonyme. On peut également recourir à différents thèmes pour masquer légèrement ton visage comme un bal masqué ou quelques chose de plus SM avec du latex. Là à toi de voir.... vu ta tête je peux déjà me faire une idée », plaisanta Cel en rigolant. Elle marqua une pause, faisant tourner son verre entre ses doigts fins, puis se frotta une joue endolorie qui avait mangé voilà peu de temps une bonne salade de phalanges.

« La séance va te rapporter un peu d'argent. Mais si tu veux mon avis, ça te tiendra un mois tout au plus. Les modèles lingeries amateurs sont payés environ 200 crédits à l'heure, topless c'est 350 crédits et les nus sont autour de 500 crédits. Du moins ce sont nos tarifs, tu ne trouveras pas mieux dans Andromeda. Nous faisons trois séances de deux heures. Ça peut paraître beaucoup mais on tient à avoir les meilleurs clichés. Malgré tout mon bon vouloir, je ne pourrais pas te mettre dans chaque mensuel. »
Elle replaça le scénario de « Pirates de Kadara : La Fontaine de Jouissance » dans l'un des portes documents qui se trouvaient sur son bureau. « Je peux quand même t'inclure dans un Hors-Série si tu le souhaites et prendre un de tes tirages pour en faire un poster dans le prochain mensuel. »

Celaena se cala dans le fond de son fauteuil, appréciant le léger massage que ce dernier lui prodiguait. « Si tu veux te faire du blé en masse et rapidement, le mieux reste de poser pour des photographes pro et des revues modes. Tu as un très jolie visage, ton corps n'est pas en reste non plus. Tu as toute tes chances. Il faut commencer par faire un book, histoire de montrer ton travail à tes futurs employeurs. Fabian, moi, et quelques autres de la boîte touchons pas mal à la photo. Normalement ce n'est pas gratuit, mais aujourd'hui je suis généreuse. J'espère que tu es prête à passer tes prochaines soirées et week-end à poser. C'est beaucoup d'entraînement ainsi que de confiance personnelle. »

Elle fixa quelques secondes Coleen, pour lui laisser d'intégrer toutes ces informations.
« Une fois que ce sera fait, je te recommanderai auprès de plusieurs contacts. Sur les réseaux sociaux, il y a des groupes de photographes qui recherchent des modèles, voici une liste », elle les lui envoya via son omnitech. « Un conseil ne cède jamais sur tes prix, et évite d'y aller seule, tu sais peut-être te défendre mais tu peux tomber sur des sacrés tordus... »

La trentenaire porta son verre à ses lèvres, sa bouche était sèche à force d'avoir tant parlé. Elle se leva de son dossier, posant des coudes sur le bureau et croisa ses doigts. « En revanche, je veux la garantie, que tu iras au bout de chaque contrat que tu signeras, même si ta famille et toi récupérez votre fortune. Si tu t'engages, tu vas au bout de chaque mission. Je ne fonctionne généralement pas aux pistons même si cette fois c'est pour la bonne cause. J'espère donc avoir ta parole. »

Elle se leva de son bureau et regarda par la grand baie vitrée qui lui donnait une vue plongeante sur le Nexus, les mains dans les poches arrières.

« Bien et si nous allions fêter ta nomination de perle de GW dignement ? Je connais un SPA pas très loin, et si tu as envie de faire la fête, je dois retrouver des amis au bar. »

Cel saisit sa veste.

« T'en fais pas, c'est la boite qui paye. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 32 ans
Organisation: Initiative / Indépendante
Rang: Chef architecte
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 47
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Mar 23 Mai - 22:10
La Perle de Golden Worlds
Nexus - Mai 2828
Normal & Erotique
MJ : Non
Get up and breathe slowly
Fin du match


Coleen s'appuya sur les cordes et resta dans le coin le temps de reprendre ses esprits. L'instant d'après, « Sapphir » s'adressa à elle tout en lui tendant son poing en signe de félicitations :
« Retrouves moi dans la salle d'accueil dès que tu es douchée, Fabian vous briefera également sur la séance photo. Eyh! Bien joué » ce à quoi Coleen répondit, haletante, en tendant aussi son poing en retour : « Merci, vous n'êtes pas en reste vous non plus ! »

Coleen prit une longue douche froide, la température lui permettant de reprendre ses esprits après un match très éprouvant. Si on lui avait dit que ce serait une des épreuves, et qu'elle tiendrait la première place contre les autres candidates, jamais elle ne l'aurait crue ! Elle massa ses bras et ses jambes avant de se rhabiller. Les talons n'étaient pas la meilleure option mais elle n'avait pas pensé à prendre une paire de rechange, en revanche les bas lui serraient délicatement les jambes, ce qui permettait de faire comme des bas de contention et d'apaiser les muscles endoloris après un combat si rude et soudain.

Elle sortit du vestiaire et s'installa dans un sofa confortable, attendant Sapphir. Cette dernière arriva rapidement et l'invita à la suivre. Coleen emboîta le pas de l'assistante et elles arrivèrent au bureau de la patronne. Coleen fut immédiatement intriguée de voir qu'elle n'avait pas pris la peine de toquer à la porte, mais la suite la laissa momentanément sans voix et son visage très équivoque laissa apparaître un sourire de la part de Celaena, qui s'adressa à Coleen : « Je t'en prie assied toi... Comme tu as pu le remarquer, Sapphir n'est que de la poudre aux yeux. Je suis Celaena, mais Cel me convient également.Tu veux boire quelque chose ? »
« Je dois dire que je ne m'y attendais pas, mais c'est très intéressant comme tactique, Celaena. Je prendrais volontiers un petit remontant, merci. » Coleen vit la patronne sortir une bouteille et verser une liqueur dans chaque verre, puis trinquèrent.

Coleen avait été prise de court mais redevint rapidement lucide, et Celaena reprit : « Je fais grand cas de mon anonymat... tout du moins de mon visage, mon nom lui est connu dans tout le secteur d'Héléus. Tu as l'air d'être une personne de confiance, j'espère donc que tu sauras garder mon secret  »
« Etant dans un cas où je préfère éviter d'avoir mon nom en gros plan, je te comprends. Je tairais ta double identité. » fit Coleen, d'un geste de tête approbatif et confiant.
« J'ai bien réfléchi à ton problème, se retrouver sans un crédit n'est pas une expérience agréable » Coleen la vit allumer une cigarette et reprendre : « Je peux faire quelque chose pour toi, je n'attends guère de contrepartie. J'ai déjà tout ce dont une personne peut rêver. Après tout c'était bien le rêve de Jien Garson, laisser toutes nos merdes et préjugés à l'entrée d'Andromeda pour s'aider les uns et les autres. Je suppose qu'aucun de tes parents n'est au courant que tu te trouves ici en ce moment même ? »

Coleen sourit légèrement lorsqu'elle aborda ses parents, et lui répondit alors : « J'apprécierais grandement... Non en effet, mieux vaut ne pas qu'ils se fassent du soucis pour ça. Ils pourraient comprendre, tous deux ont l'esprit pragmatique, mais apprécier, et plus encore accepter, c'est une autre histoire. Quoique mon père serait plus enclin, il a connu les décisions difficiles, mais ma mère et la politique... » Coleen fit une courte pause, savourant une gorgée du rhum, avant de reprendre : « On a besoin d'argent, je leur ai dis que j'en trouverais, ils ont bien assez de soucis à s'occuper actuellement. »

« Tu seras forcément en première page de GW. Pour commencer je te conseille de te trouver un pseudonyme. On peut également recourir à différents thèmes pour masquer légèrement ton visage comme un bal masqué ou quelques chose de plus SM avec du latex. Là à toi de voir.... vu ta tête je peux déjà me faire une idée»

Le pseudonyme était déjà tout trouvé : Tricia Pearson. Ce nom lui rappelait quelque chose de familier mais elle n'arrivait pas à cerner quoi. Coleen sourit aussi à la blague de Celaena : elle marquait un point, cacher son visage était appréciable. Mais Celaena n'avait pas finit et reprit : « La séance va te rapporter un peu d'argent. Mais si tu veux mon avis, ça te tiendra un mois tout au plus. Les modèles lingeries amateurs sont payés environ 200 crédits à l'heure, topless c'est 350 crédits et les nus sont autour de 500 crédits. Du moins ce sont nos tarifs, tu ne trouveras pas mieux dans Andromeda. Nous faisons trois séances de deux heures. Ça peut paraître beaucoup mais on tient à avoir les meilleurs clichés. Malgré tout mon bon vouloir, je ne pourrais pas te mettre dans chaque mensuel.

« Je passerais le temps qu'il faut. Et je comprends pour le mensuel, c'est logique. » Coleen la vit bouger un amas de feuilles, elle eut tout juste le temps de deviner « fontaine » et « jouissance » alors que Celaena reprit la parole : « Je peux quand même t'inclure dans un Hors-Série si tu le souhaites et prendre un de tes tirages pour en faire un poster dans le prochain mensuel...

«Si tu veux te faire du blé en masse et rapidement, le mieux reste de poser pour des photographes pro et des revues modes. Tu as un très jolie visage, ton corps n'est pas en reste non plus. Tu as toute tes chances. Il faut commencer par faire un book, histoire de montrer ton travail à tes futurs employeurs. Fabian, moi, et quelques autres de la boîte touchons pas mal à la photo. Normalement ce n'est pas gratuit, mais aujourd'hui je suis généreuse. J'espère que tu es prête à passer tes prochaines soirées et week-end à poser. C'est beaucoup d'entraînement ainsi que de confiance personnelle. »


Cela faisait beaucoup d'informations, aussi la patronne laissa le temps à sa nouvelle employée d'assimiler tout cela, avant de reprendre : « Une fois que ce sera fait, je te recommanderai auprès de plusieurs contacts. Sur les réseaux sociaux, il y a des groupes de photographes qui recherchent des modèles, voici une liste Coleen reçut la liste sur son Omni Tech, et Celaena enchaîna : « Un conseil ne cède jamais sur tes prix, et évite d'y aller seule, tu sais peut-être te défendre mais tu peux tomber sur des sacrés tordus... » La dernière phrase de Coleen la laissa perplexe. Un léger doute traversa son esprit : avait-elle bien choisit son domaine ? Elle comprenait que Celaena ne puisse faire beaucoup de shoots avec elle, mais l'idée de multiplier les différents organismes n'était pas pour la rassurer.

Après s'être réhydratée, elle s'avança et regarda Coleen sérieusement : « En revanche, je veux la garantie, que tu iras au bout de chaque contrat que tu signeras, même si ta famille et toi récupérez votre fortune. Si tu t'engages, tu vas au bout de chaque mission. Je ne fonctionne généralement pas aux pistons même si cette fois c'est pour la bonne cause. J'espère donc avoir ta parole. »
Coleen était sérieuse et honnête, elle acquiesça : « Je suis toujours sérieuse lorsque je m'embarque dans une affaire. C'est pourquoi j'ai choisis ton entreprise comme point de lancement.  Tu as ma parole, je le signerais sur le contrat.

D'ici à ce que la police résolve l'affaire... »
finit-elle dans un semi-sourire semi-grimace, pour indiquer que ce n'était pas gagné de retrouver la fortune familiale, autant avec cette « police » qu'avec ce(s) hacker(s) de malheur. Son interlocutrice se leva et observa surement le Nexus, Coleen n'eut pas l'occasion de voir qu'elle répondit : «Bien et si nous allions fêter ta nomination de perle de GW dignement ? Je connais un SPA pas très loin, et si tu as envie de faire la fête, je dois retrouver des amis au bar. » avant que Coleen puisse rétorquer que son compte n'était pas vraiment enclin à cette réjouissance, la patronne, comme devinant la pensée de Coleen, renchérit : « T'en fais pas, c'est la boite qui paye. »

Coleen se leva : « Va pour le SPA alors. Ca fera du bien de se détendre après ce match, tu m'as pas loupée... » finit-elle en souriant, se massant la tempe.
Feat.
Celaena Wolff
Coleen Leigh
© Coleen Leigh


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Gestion de Profil RP
Âge: 37
Organisation: CW Productions
Rang: Fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur


Indépendant(e)

Messages : 11
Date d'inscription : 22/04/2017
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: La perle de Golden Worlds   Ven 2 Juin - 0:22
Celaena laissa Coleen monter dans la navette sportive avant de prendre place derrière le volant. Le véhicule décolla pour s'engager rapidement dans la circulation. La conductrice entra la destination dans le GPS et laissa le pilotage automatique faire le reste.

« Alors qu'est ce qui t'a poussé à venir sur Andromède ? » Question très générique, onze ans après il y avait toujours moyen de caler cette question. Et tout le monde connaissait la réponse, un nouveau départ, l'envie d'explorer, chacun avait sa propre version. Elle avait entendu parler du scandale qui avait éclater sur la famille Leigh mais elle n'avait guère suivi à l'époque son travail lui prenait bien trop de temps. Pour autant elle se garda bien de demander des détails, la vie privée des autres ne la concernait pas, pas plus qu'elle ne l'intéressait. Sauf pour les quelques patients qui venait toujours la voir du temps ou elle était psychologue.

« Moi ? J'ai bien peur que ce ne soit pas aussi croustillant que ton histoire. J'ai entendu parler de l'AI vers 2183 si je me souviens bien. J'étais actrice X à ce moment, c'était l'apogée. Jeune, connue, riche... J'avais tout. Mais je sais que sans le décès de mes parents, je n'aurai jamais suivi cette voie. J'ai fait des études de psycho, j'ai décidé d'en faire profiter l'Initiative. Début 2185, j'ai arrêté mon contrat chez Fornax et je suis directement partie sur l'Hypérion pour me familiariser avec l'équipe et le matériel... En soit c'était plus pour recommencer une vie que pour explorer. Mais il faut croire que j'ai le porno dans la peau. Sauf que cette fois c'est moi qui suis aux commandes. Et c'est bien plus intéressant. »

Une fois arrivé au SPA, Cel eut juste à poser le véhicule devant l'entrée. Ce dernier fut pris en charge par un système qui le garait automatiquement. Les deux femmes se séparèrent le temps de se changer, qui au final ne consistait à se vêtir que d'un peignoir. Elles suivirent l'une des hôtesses qui les guida dans une pièce à la lumière tamisée, parfumé avec des encens Angara. Deux tables de massages les attendaient. La productrice retira son seul habit et s'allongea sur le ventre, tandis que l'assistante la recouvrait d'une serviette jusqu'au dessus des fesses.
Il fallut patienter quelques minutes avant que les professionnels fassent leur apparition.

« Prête à passer devant la caméra », questionna Celaena. Elle afficha son, air le plus sérieux possible avant d'exploser de rire devant la tête de Coleen. « Je te charrie, tu verrais ta tête ».
Elle continua à rire pour elle même durant un court instant avant de se reprendre. Le masseur s'approcha d'elle et lui déposa quelques galets chauffés le long de sa colonne qui lui arrachèrent un soupir de satisfaction.
« J'ai vu que tu faisais des études d'architectures. Qu'est ce qui t'a poussé là dedans ? » Elle écouta la jeune femme, laissant échapper de temps à autre un râle, un soupir ou parfois un petit bruit quand pierres chaudes et froides alternaient. L'ancienne actrice sentait ses douleurs s'évaporaient petit à petit. Elle croisa ses bras devant elle et fit reposer son menton dessus.

« Je saurais au moins à quelle porte frapper. J'ai quelques projets pour plus tard, pour mes locaux entre autre... Mais aussi quelques chose de plus personnel. D'ici que j'obtienne les autorisations, j'ai encore du temps pour y penser.  »

Les masseurs finirent sur un massage de dos, puis partirent aussi discrètement qu'ils étaient arrivés. Il fallu bien cinq minutes à Cel pour trouver la motivation de bouger. Elle s'étira paresseusement puis enroula la longue serviette autour de son buste, couvrant son intimité.

« Je connais un boite sympa, je dois y retrouver quelques personnes. On a des places dans un carré et la musique est plutôt bonne. Toujours partante ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

La perle de Golden Worlds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Golden Demon: Games Day
» Projet Golden Demon Allemand
» Minecraft, la perle du moment *_*
» Perle D'Amour ♥
» Cinquième édition du Golden Month of Hobby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect Beyond :: Secteur d'Héléus [RP] :: Nexus Intérieur :: Zheng He :: Nexus-